Femmes remarquables

Du trafic à la littérature, Violette Leduc, "La folie en tête", Gallimard, 1970

Par : 
Monique Broc-Lapeyre

« De même qu’une tyrannie de la vérité et de la science serait capable de faire apprécier hautement le mensonge, de même une tyrannie de la sagesse serait capable de produire une espèce nouvelle de sens noble. Etre noble, voilà qui peut-être alors signifiera : avoir des folies dans la tête. »  Nietzsche, Gai Savoir, Aphorisme 20, « Dignité de la folie ».

Else Lasker-Schüler ou la déchirante identité judéo-allemande

Par : 
Régine Pietra

Else Lasker-Schüler est mal connue en France. C’est pourtant l’un des plus grands noms de la littérature du XXe siècle. Gottfried Benn dira d’elle, dans le discours prononcé le 23 février 1952, au British Center de Berlin, sept ans après la mort d’Else Lasker-Schüler, qu’elle était le plus grand poète lyrique dont l’Allemagne ait pu s’enorgueillir.